Izamal Valladolid les Cénotes

Nous quittons Mérida grande ville pour Izamal petit village à 60km, une averse plus tard nous y faisons notre entrée accueillis par un autre averse, j'ai programmé la grande pyramide sur le GPS, il y a un coin Ioverlander pour bivouaquer juste au pied.

Pour y accéder les rues sont étroites, heureusement elles sont à sens unique et permettent de faire le tour de la pyramide, les coins pour dormir sont nombreux, seulement ils sont sous les arbres et comme le risque de pluie est tenace, et, selon mon expérience, quand la pluie s’arrête, les gouttes sur les feuilles continuent longtemps à marteler le toit...je préfère voir ailleurs, ruelles à droite à gauche, à droite à gauche, une placette/jardin public nous tend ses trottoirs, je tourne autour et trouve la bonne position, pas d'arbres, je me gare et fais une reconnaissance des lieux, pas de fête en vue pour ce soir, dans un coin un compteur électrique et un fil avec prise de courant, idéal pour le frigo, pas besoin de tirer sur la batterie.

 

 

 

 

Juste en face un «bistro/commerce» vend du miel, nous sommes à court, le bar est petit 6m par 3, 4 tables et dans un coin une pile de 30 caisses de bières, pas de client ; le patron nous explique que ce n'est plus la saison du miel, les apiculteurs n'ont plus de réserve, dommage, nous verrons plus loin. Vers 19h les clients arrivent pour écluser le stock de bière, ils s’installent, moitie dedans moitie dehors et jusque très tard, mais pas trop bruyant, un peu de pluie nous berce et bonne nuit

6h du matin quelqu'un frappe à la porte je me lève, pour une fois que je n’étais pas réveillé, c'est un commerçant qui s’installe, juste au coin et nous sommes à sa place, je recule de 50m, il s’installe !

Une cuisine, 6 tables, des chaises, un auvent et c'est partit, à 6h30 les premiers clients, ici le petit déjeuner ne se prend pas à la maison, les clients se suivent régulièrement, nous aussi nous déjeunons mais dans le CC, puis le centre ville ou se situe le couvent François d'Assise, heu non!!Saint Antoine de Padou.

IMG_0668

Pour commencer un petit tour sur le Mercato pour l'ambiance, ici aussi les gens viennent prendre leur petit déjeuner, il est 9h, a l'interieur des hall les stand sont plein

IMG_0651

IMG_0650il y a beaucoup de monde, surtout des dames qui viennent vendre la production de leur jardin, c'est à elles que nous achetons nos fruits et légumes.

 

IMG_0653Nous pénétrons dans le couvent par une large montée de 50 mètres de long pour passer sous les arcadesIMG_0654 et déboucher dans l'atrium, grande cour entourée de 75 arcades,

 

IMG_0655 rec

IMG_0656

le couvent a été construit sur une pyramide, les Espagnols voulaient effacer l’ancienne civilisation Maya, de ce fait il ressemble à une forteresse surélevée qui domine la ville,IMG_0648 la ville est constituée de nombreux bâtiments construits avec les pierres récupérées.

Sur une partie des douze pyramides que comptait la ville, il n'en reste que trois «visitables»,

IMG_0674

l’ambiance générale d'Izamal est décontractée, il en résulte une atmosphère de farniente qui nous gagne et nous décidons de faire le tour de la ville.....mais en calèche avec un cheval à chapeau,

 

IMG_0646

 

 

 

 

le notre n'en a pas, il faut les prendre dans l'ordre, chacun son tour , il est 9h 30, pas trop de client à cette heure ci, la balade dure 50mn et nous fait passer devant les principaux monuments prestigieux, pyramide centrale,IMG_0684

puis la grande ou nous avons failli dormir, l'église au christ noir (si si !! dieu est bien une femme, dixit Da Vinci Code, et bien sur noire) et les trucs en or

IMG_3674

IMG_0660

d'autres moins comme la gare ou la rue du coq, la visite est agréable, pas de circulation, nous croisons quelques calèches, les touristes se lèvent tard.

Retour au marché pour le plaisir, nous y découvrons un «bouquet de fleurs à pattes»

IMG_3685

que l'on ne trouve qu'ici ! Nous prenons le CC et retournons à la grande pyramide avec plein d'escaliers, nous stationnons juste devant l'entrée, la montée effraie Jacqueline, elle a déjà assez vu de cailloux , tient elle n'a pas dit youca , il est vrai qu'elle ne pratique pas le verlan et quand elle dit youca c'est bien le cactus.

IMG_0689

 

IMG_0685

Je grimpe seul à l'assaut du monde Maya, la visite est gratuite, on peut faire un don si l'on veux, là, surprise, après une grande montée, une très grande place 200x300m avec au centre une autre pyramide,IMG_0688

moi qui voulais reprendre mon souffle c'est raté, ici les marches sont plus hautes, les Maya avaient de grandes jambes... enfin les prêtres, c’était leur temple.

Il reste la vue

 IMG_3689

Au sommet je rencontre un couple de français, en sacs à dos, je m’assied enfin et nous discutons voyage, ils ont passé 4 mois en Argentine (confirmation :Ushuaïa nul si on pas de croisière) 2 mois au Nicaragua les années précédentes, ils font comme nous mais par épisode. Bien reposé je redescend et croise un petit groupe de touristes... français et encore un autre, bon c'est une invasion, Je retrouve Jacqueline qui a bien gardé le CC, j'ai oublié de lui payer son travail, merci tout de même ....

au detour d'une rue l'art prend forme

 

 

IMG_3668

IMG_0645

 

 

 

 

Nous partons pour Valladolid 30 km

Un point Ioverlander au centre sur une place, sauf le samedi car le dimanche matin il y a mercado, et en plus il y a une prise de courant pour nous ! il n'est pas tard, nous sommes attirés par un autre point, le musée du chocolat et dégustation, c'est un Français qui a crée ce lieu, nous faisons deux fois le passage dans la rue pour trouver, mais encore pas de chance il est fermé pour rénovation, pas de chocolat chaud à la mode Maya.

Nous tentons un autre Ioverlander, moins central avec wifi, beau cadre, piscine, mais prix exorbitant nous fuyons.

Passage au marché central, il ne reste que quelque commerce à cette heure là, juste de quoi acheter du pain et 2 tranches de jambon et retour sur la place, car nous ne sommes que mardi, je me gare à coté des prises de courant (sous un arbre) Jacqueline va acheter du lait et repas à 18h,bien à l’abri car il pleut à nouveau et jusqu’à la fin de «la soiré cinéma», 21h nous allons nous coucher la pluie continue et nous nous dormons.

 Ce matin Cénote, au centre ville à 500m de notre dortoir, il y a un park au Cenote, du Maya dz'onot signifiant puits sacré, gouffres, avens, dolines, effondrement, en milieu karstique, totalement ou partiellement rempli d'une couche superficielle d'eau douce et parfois d'une couche inférieure d'eau de mer, si il communique avec l'océan par des failles ou autres conduits, le plus profond atteint 339 mètres, pas celui la, il ne fait que 100m, sous une voûte à 30m au dessus de ses eaux cristallines, superbe !!

IMG_0691

IMG_0693

IMG_0698

Retour au mercado central de la veille, là tout est ouvert, des montagnes de tout : bouffe, vêtement et autres bricoles, j'en profite pour acheter une brosse pour cheveux long et chouchou pour la couette, (non, chez les hommes c'est queue de cheval) un peu de miel dans une petite bouteille d'eau minérale, et un morceau de gouda, hummm, faute de mieux !!

et une cuisse de poulet pour midi

IMG_0702

Puis route vers Tulum, bien sur nous nous arrêtons visiter des Cenotes, la région en est truffée, la première sert aux clubs de plongée, l'eau est très claire, on voit les plongeurs jusqu'au fond,

 

IMG_3698

c'est tout ce qu'il y a à voir, le second est un creux de 6/7 mètres ou les gens se baignent, l'eau est toujours aussi claire, on voit le fond à 5/6 m,le troisième est très cher, c'est à 3km de Tulum et les touristes viennent à vélo pour s'y baigner, donc il y a beaucoup de monde.

 

IMG_0717

IMG_0727

IMG_0731

IMG_0740

Le Cenote est bien aménagé, un large escalier permet d'accéder au fond, 5m, des vestiaires sont prévus ainsi que la location de masques et de gilets de sauvetage, c'est très grand, 40x80m avec une île au centre, reliée par une passerelle, sur un coté un endroit réservé aux tortues qui y nagent,

IMG_0729

indifférentes aux touristes et à coté un souterrain naturel communique avec un autre Cenote.

Une corde permet aux baigneurs de passer de l'un à l'autre sans sortir de l'eau, moi je fais le tour par le dessus, c'est vraiment superbe cette eau ou se reflète le ciel bleu, ici les crèmes et autres produits solaires sont interdits, c'est de l'eau douce qui communique avec la nappe phréatique, en attendant c'est un bon revenu pour les propriétaires des terrains, voilà Tulum au loin.