Du Belize au Costa Rica

 

Le groupe électrogène est arrivé, chargé, et nous partons pour le Belize, pour la frontière nous verrons bien, 1h ou 5h, en fait 1h à cause de notre anglais, langue du pays, qui n'est pas trop au point après 3 mois d'espagnol, il y a du mélange, juste une petite taxe de 15€.

Première étape Corozal,

IMG_0844

 

camping sauvage avec électricité du groupe pendant 3 h, nous l’arrêtons pour dormir, le frigo rigole de froid. Le lendemain nous optons pour Dangriga, petit port de pêche ou l'on peut louer un bateau pour la barrière de corail, moins touristique donc plus abordable pour les nageurs ou plongeurs. et toujours les commerces de bord de routeIMG_0965

La rue principale est bordée de mini boutiques, mais ce n'est pas le luxe, nous constatons que les déchets sont moins rependus partout le long des trottoirs et des routes qu'au Mexique.

Nous nous installons au bord de la mer, 30m,

IMG_0833

les oiseaux passent à portée de main ou presque, avec un max de pélicans qui plongent pour attraper leurs pitances du soir

IMG_3775

IMG_3777

Le lendemain au réveil, à 6h du matin un pêcheur relève son filet, tendu la veille du bord de la plage à une trentaine de mètres, là ou il n'y a que 1,50m d'eau,

IMG_3774

un seul poison a été pris, mais de 80cm...

Petit dej et nous partons pour Plaisancia, une langue de sable de 25km large de 100m par endroit mais jamais plus de 400m nous amène au petit port de pêche qui se transforme petit à petit en station balnéaire, les plages sont bordées de cocotiers et de maisons sur pilotis

IMG_0812

IMG_0807

entre les hôtels de luxe. Il y a même un aéroport, la route passe au bout

IMG_0811

une petite balade sur la jetée et dans le village par des chemins piétonniers bétonnés, il faut prendre soin des touristes

Nous sommes le 4 février, nous allons au resto spécialiste de homard que nous choisissons bien sur, pour 25€ ils arrivent direct du pécheur.

 

 

La saison touristique a un creux début février, mais l’ambiance est sympa pas «m'as tu vue» décontractée, mais nous ne trouvons pas les pêcheurs, nous décidons d'aller dormir à Hopkins,

le long de la route des plantations orange ou pamplemousse nous ne saurons jamais, ceuilli verte

 

IMG_3782

IMG_0864IMG_0866

 Autre port de pèche qui a gardé sa nostalgie et effectivement il n'y a qu'une rue et pas toute goudronnée, pas de port, juste des embarcations sur le sable devant les maisons, les pieds dans l'eau ou presque nous ne verrons pas de pêcheurs, trêve du dimanche.

 

Nous sommes à 10m de la plage et 50 du terrain de volley, la porte de Jacqueline donne juste sur une fourmilière, elles sont agressives, je nous déplace de quelques mètres.

C'est le jour du seigneur, l’église proche à 200m est bondée, à la fin de l'office les gens rentrent à pieds ou passent à la plage avec les enfants pour une partie de rafraîchissement, avant pour certain de se rendre au resto, il y en a justement un à portée de mains 80m, quelques bribes de conversation avec les baigneurs/bronzeurs et la nuit tombe, heureusement sans se faire mal.

La nuit sera calme juste le doux bruit des petites vaguelettes, la barrière de corail fait bien son office de barrage avec le large, ici, bien que nous soyons sur la mer des Caraïbes c'est pacifique, bon à 6h du matin mes jeux de mots ne sont pas du niveau d'excellence habituelle (prétentieux va)

Ce matin, quelques photo de cocotiers au bords de la mer illuminée par le lever du soleil , c'est beau quand c'est calme,

IMG_0844

2 promeneurs matinaux et les oiseaux, je rêvasse un peu et du coup ne pense même pas à mettre les pieds dans l'eau, si ça ce trouve elle est chaude et salée. Certain font des milliers de km en avion juste pour se tremper dans la mer des Caraïbe et bien pas moi, je me suis lavé il y a une semaine il ne faut pas exagérer tout de même... j'en entend qui rigole!! .

 

IMG_3770

Nous nous dirigeons vers la capitale, ce n'est plus Belize City, qui a été plusieurs fois dévastée par des ouragans mais Belmopan, plus dans les terres, mais ville champignon, circuler il n'y a rien à voir, mais si, le marché, très important, les habitants de toute la région y viennent vendre ou acheter, voir les deux, alors nous aussi, il ne fait pas très authentique un peu trop bien rangé. 

 

IMG_0963

Nous poursuivons notre route pour San Ignacio à 52km et proche de la douane vers le Guatemala, le Belize n'est pas grand, 100km par 3/400, nous y sommes pour midi il y a un resto recommandé, c'est au centre ville dans une toute petite rue, pourtant nous trouvons une place pour stationner, l'avantage du petit CC, nous sommes à 200m, nous y déjeunons, les 10 tables de la salle sont pleines.

IMG_0878

Nous cherchons le camping proche, il y a deux pont ici, l'un est en fer genre Golden Gâte aussi rouge enfin presque

IMG_0879

IMG_0880

mais de taille humaine 200m, l'autre en bois au ras de l'eau,

IMG_0881

à 300m l'un de l'autre, mais à sens unique, il faut donc faire le tour de la ville chaque fois que l'on veut aller quelque part d'une rive à l'autre, pas facile car les rues sont étroites et en pente, heureusement la ville n'est pas grande.

 

 

Nous trouvons le camping proche du marché, repos au camping, le lendemain matin nous allons faire le tour du marché superbe, il est petit ce n'est pas le jour du grand marché, puis le centre ville 4 ou 5 ruelles commerciales en pente et toujours étroites, ils n'ont pas élargit cette nuit.

IMG_0883

 

Je voudrais voir une fabrique de chocolat proposée sur nos guides papier, nous cherchons un peu, zut ! elle a changé d'adresse, heureusement c'est fléché, ici on peut apprendre à travailler la cabosse à la mode Maya, sauf que le magasin/atelier est désert, une cabosse, quelques fèves de cacao dans des bols à différents stades de préparation,

 

 

IMG_0895

la boutique ne vaut guère mieux, une douzaine d'articles, trois ou quatre sortes de chocolat et beurre de cacao, nous prenons un sachet de chocolat, nous ne voulons pas repartir les mains vides, nous sommes bien déçus, la pub est exagérée.

Bon du coup nous gagnons la frontière avec le Guatemala nous ne sommes même pas stressés et c'est tant mieux .