Guatemala
Cela ce passe tout seul, enfin en une heure pour cause de baragouin et nous voilà au Guatemala,
direction les ruines Maya de Tikal, mais il est trop tard, fermeture à 16h et au moins deux heures de visite, donc nous allons à la ville la plus proche, Florés, elle est située sur une île au milieu d'un lac

avocats

IMG_0959

 

petit comerce

IMG_0962

 

et des bus super

IMG_1156

on y accède par un pont, il y a un point Ioverlander pour un bivouac, nous y retrouvons des Français 4 CC, échange de renseignements, à voir, ou dormir.
Nous sommes à l'embarcadère du bac pour aller sur la rive opposée du lac, beaucoup l'empruntent plutôt que de faire 50km, il ne met que 10/15 minutes mais ne charge que 4 véhicules à la fois, ici pas de ponton, les rampes s'abaissent sur la terre,  les voitures embarquent, guidées par l'assistant, la propulsion se fait avec un petit moteur hors bord au ras de l'eau, le pilote est assis à coté et ne voit devant que par en dessous des véhicules, il fait la navette toute la journée.
 La ville est un mouchoir de poche et encore petite poche, en un quart d'heure nous en avons fait le tour, ici aussi les rues sont en pente et les voitures ne peuvent pas monter ...il y a des marches, elles se contentent de faire le tour et pas complètement car une partie de la rue est noyée, d’ailleurs les habitants riverains ont installé des passerelles au travers de cette rue pour atteindre le bord de l'eau ou il y a un muret large de 50cm qui sert de chemin pour gagner le sec à une centaine de mètres. C'est une ville touristique, donc des marchants du temple d'artisanat local noyé dans un flot de souvenirs « made in china », et des bar/resto.
Petit plaisir à 6h30, il y a un lever de soleil superbe,

IMG_0937

juste avant de partir pour les ruines, heu non ! la cité maya de Tikal à 50km, une des plus belles du monde, les guides devraient se renouveler, elles sont toutes les plus belles du monde, la route est bonne, les tops sont moins nombreux, à mi chemin il faut payer l'entrée du parc et enfin nous arrivons sur le site.

IMG_0893


Vaste parking, il n'y a pas encore de monde, il nous reste 8/900 mètres à parcourir à pieds, en passant devant la réserve d'eau,

 

 

 

 

 

deux étangs alimentés par un système de canalisation venant de tout le site, aujourd'hui ils sont couverts de nénuphars

IMG_3788

et il y a paraît il un crocodile qui vit ici.
Nous ne verrons que des oiseaux posés sur les feuilles et un groupe de touriste français sur le bord, nous essayons de les suivre mais ils sont trop lents, un peu plus loin nous sommes badgés avec un bracelet papier et marche la visite jusqu’au temple principal... IMG_0907IMG_0906

Wouha, deux temples se font face, séparés par une esplanade, d'un coté bordés de constructions, de l'autre un autre temple un peu plus en retrait, ce qui ferme la place

.IMG_0911
Nous pouvons monter sur l'un des temples, Jacqueline renonce,  elle s’assied sur un banc à l'ombre et admire mes exploits, l'escalade semble raide cependant en passant par l’arrière un superbe escalier est prévu,

IMG_0913

chouette ! car 3 étages avec des marches de 50cm de haut je mis voyais mal.
 Du dessus le spectacle est grandiose

IMG_0916

et il y a du vent, ce qui rafraîchit et surtout emporte mon chapeau qui atterrit un étage plus bas sur le chemin de ronde, mince un souvenir du Mexique.

 

IMG_0922


Tant pis je brave les interdis et personne ne me voit, pas même Jacqueline qui est sur l'autre face, je redescend par les escaliers et escalade la barrière,  le chemin de ronde mesure 1,5 de large, juste 2 étages en contrebas 3 gardiens à moto discutent puis partent faire une ronde, je m'aventure sur le chemin, ici pas de garde fou juste le fou, je tourne au coin et j’aperçois mon galure qui me nargue, il est là

IMG_0923

posé à quelques mètres, pourvu que le vent ne le fasse pas repartir, non ! Je l'attrape, fait une photo et demi tour , retour à l'escalier, un touriste local me donne la main pour passer la barrière, je le remercie en baragouin, il a un grand sourire et adieu, les gardiens n'ont rien vu, voilà à 72 ans les conneries continuent pourvu que cela dure.
Nous reprenons la balade par un large chemin au travers de la végétation très dense,IMG_0929

les arbres à caoutchouc sont immenses, ils ne sont plus exploités pour cause de synthétique,IMG_0898

quelques ruines, là ce sont bien des ruines, plus tard nous retrouvons le chemin principal, nous rencontrons un couple de Français avec 2 enfants aussi en CC, nous restons à l'ombre pour le repas de midi, heureusement à l’intérieur car une averse survient, un peu de fraîcheur, aussitôt suivie d'une moiteur, le retour se fera sous plusieurs grosses averses pour atteindre à nouveau Flores sous le soleil

IMG_3795 2

et son ballet de bac, et un petit, obligatoire c'est tout petit, tour en ville et détente.
 En discutant avec les CCaristes nous apprenons que la route que j'avais prévu est en mauvais état,  et sur l'autre route il est possible de trouver notre pompe à eau, il y a un port ou les plaisanciers se réfugient lors de la période des ouragans, donc des marchands de pièces de rechange.