lechappee.belle

19 novembre 2017

Baya de los angeles

Une route avec cactus de toutes sortes

IMG_1366

IMG_1415

IMG_1426

IMG_1427

IMG_1380 rec

, de chaque coté, à perte de vue, une vrai foret,

IMG_1382

dans la montagne, la route est tortueuse mais la vitesse est limitée à 80kmh, que nous n'avons pas pu atteindre, la route est défoncée,

IMG_1396

le revêtement se désagrège par plaque de 20 à 90cm sur 5 de profondeur, et 50 voir 70 kmh sont un max, surtout que celle ci est étroite et fréquentée par beaucoup de camions.

 

 

pafois une pauvre habitation au millieux de nul part

IMG_1390

 

Les croisement sont stressants nous croisons 2 accidents, dans un virage un semi- remorque est retourné dans le fossé en contre bas, on ne voie que le dessous ,la route est bloquée par un second en travers de la chaussée qui l'obstrue complètement ; ils n'ont pas pu se croiser dans le virage, aussitôt un bouchon ! les voitures tout chemin commencent à passer sur le bas coté, un peu trial mais au bout d'un certain nombre la piste est faite, et nous passons en souplesse sur les bosses bien aplanies, plus loin c'est un autre semi-remorque qui s'est retourné dans le fossé, la aussi il est en contre-bas, on ne voie que le dessous,et déjà des gens déchargent la cargaison dans un autre camion.

Enfin le croisement ou nous bifurquons sur la gauche,il reste 66km, la circulation est plus clairsemée, la chaussée est meilleure, toujours tortueuse mais lisse,seulement nous sommes en limite de carburant donc toujours à 70kmh, je n'ai pas le courage de transférer la réserve de 50 litres et nous pouvons admirer les « forets » de cactus et les vallées désertiques Dernière ligne courbe pour arrivée à la station service ouf.......il n'y a plus de gas oil !!! deuxième station idem, je transfère j'ai reculé, mais les dieux !!!! n'étaient pas avec moi !!! recherche d'un camping, le premier nous envoie à un autre que nous ne trouverons jamais, (tient ce n’étaient pas les dieux mais les envahisseurs du feuilleton télé).,un Ioverlander plus tard, nous trouve un camping au bort de la plage, toilettes , Wifi nulle, nous partons à la recherche d'une laverie pour avoir de quoi s'habiller propre, nous confions nos vêtement, il est 17h30 il fait déjà nuit, la dame nous prépare çà pour 9h demain matin.ici on prpare deja Noel, des raines et un arbre decoré

IMG_1429 2

Retour au camping, après un détour par le super mercato, une boutique de quartier chez nous, avec le minimums et surtout de la glace pour le frigo, nous détournons quelques glaçons pour les désinfecter dans un peu de whisky bien mérité encore une fois, Jacqueline pense que nous allons rentrer alcooliques je la rassure nous le sommes déjà... un peu, un apéritif par jour en vacances, bon cela va duré un an !!

6h du matin

 IMG_1420

le lendemain recherche d'un bateau pour voir les baleines et autres, les prix sont élevés, donc nous allons récupérer notre linge, Jacqueline demande à la laveuse un pécheur pour rendre visite aux baleines, aussitôt son mari part en chasse et 10mn plus tard un jeune marin nous propose une balade de 2h pour moitie prix, OK.

En fait il organise des visites ou des parties de pêche, c'est le début de la saison, les baleines ne sont peut être pas encore arrivées mais il y a des dauphins et des requins baleines, un autre de leurs bateaux est en pêche avec des clients, nous c'est pour les photo, la baie est calme, donc nous embarquons, un autre bateau avec des Asiatiques est devant nous à100m, de temps en temps des bancs d’anchois viennent à la surface et sautent hors de l'eau, c'est moins spectaculaire mais rigolo et soudain nous sommes tout près d'un requin baleine, à 15m, il fait bien 10 mètre de long,

 

IMG_1460

IMG_1484

IMG_1542

 

il évolue et vient à 2 m de nous, il a la bouche grande ouverte, c'est l'heure du repas il engloutit des litres d'eau et filtre le plancton, ce sont des végétariens , nous en voyons d'autres en tout une dizaine, tous aussi familiers avec les bateaux, c'est un vrai manège, et je te vire à 2m, je longe la coque, je joue en cassant la croûte au plancton, les anchois n'ont rien a craindre zut il faut rentrer au bout de 2 h, superbe le monde est vraiment magnifique, pas de baleines, trop tot .

la ville de Bahia de Los Angeles vue de l'Ocean oui c'est petit!

IMG_1604

Nous allons manger au resto pour découvrir la cuisine locale, mais no chille, pas de piment, camaron a la rancho et c'est bon mais cela ne casse pas 3 pattes à un canard, nous verrons plus loin,dans une grande ville, au fait Baya de Los Angeles c'est grand comme un mouchoir de poche, 2000 habitants et 10 000 pour la saison des baleines et du tout terrain, seul revenue pour les habitants les environs sont propices sur la route nous en croisons beaucoup sur des remorques qui vont jouer dans la montagne et au village il en circule partout ce sont des « Etat Uniens » pour la plupart, comment vont'ils faire quand le mur de trump sera construit, mais non cela filtre que dans un sens, basanés ou blancs.

Posté par ANDJACK à 16:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Lundi 6 novembre

Nous prenons la route pour la cote ouest, 200km, à 50km contrôle militaire , puis désert avec cactus
IMG_1226
 

en fleurs,
IMG_1225
 
un peu de montagne
IMG_1227


 et des cailloux
IMG_1229
juste avant d'arrivée à Ensenada, 500 000 habitants, une banque , qui nous change les euros, la cote est tres découpée, les montagnes se jettent dedans, notre première nuit se passe sur le port des bateaux de croisière, pas de circulation .

Mardi 7

Nous trouvons difficilement l'info touriste notre premier renseignement nous envoie au sud, ,deuxième renseignement, c'est au nord, demi tour, il est bien là, avec de la place pour stationner, la dame « Senora », la femme «la Mujere» nous indique ce qu'il ne faut pas

IMG_1236

manquer à pieds nous allons dans la rue commerçante située à 100 m et là, comme il se doit boutiques de souvenirs made in .................Mexique, beaucoup sur la religion et la mort

IMG_1248

 

IMG_1244

 

 

 

 

IMG_1239

les marchands nous accostent en anglais, ils nous prennent pour des Americain un « Frencès »les détrompent, mais peu parlent français ou juste quelque mot « bonjour, » et «comment allez vous » sont les plus courant. Nous nous arrêtons, je veux boire une bière locale, sur la terrasse d'un bar avec un fond sonore de musique des années 60/70 , notre jeunesse .

IMG_1250

Nous continuons notre balade , au passage Jacqueline passe chez la coiffeuse,

IMG_1251

retour au parking,il se situe juste à coté du port de pèche et il y a une halle ou le poisson et les crustacés sont en vente, je suis ravi nous achetons des pattes de crabes et des filets de.... va savoir le nom, quand tu ne notes pas.

Et nous voilà partis pour La Bufadora, à une trentaine de km le long de la baie, arrêt repas près de l'eau ou un oiseau me fait de l'œil, je sors avec l'appareil pour l'immortalisé,

IMG_1256

j'en profite pour sortir la pince multiprise du coffre, je n'ai pas de casse noix pour le crabe et repas de roi, sieste...

Nous montons sur la bute, je ne peux pas appeler ça montagne, pourtant cela monte bien, en haut il y a un camping, mais nous nous retrouvons au village de Bufadora,

IMG_1277

demi tour et nous cherchons... le problème c'est que le nom n'est pas le même que nos info, et nous trouvons tout de même, repos bien mérité, un peu de Wifi faible

Ce matin La Bufadora, petit village touristique parking aménagé et payant du genre piège à touristes, confirmé par les échoppes de souvenirs sur presque un km, les boutiques se touchent,

9h30

IMG_1281

IMG_1283

IMG_1318

 

 

 

 

on se croirait dans un souk au Maroc, en moins collant, et au bout des marchands.. un spectacle l'océan s'engouffre dans une cavité et souffle un nuage de gouttelettes de plusieurs mètres à la verticale, surtout à marée montante les vagues sont plus fortes, nous sommes à la limite de l'inversion, donc il faut attendre la bonne vague.



Ce lieu est très fréquenté, un chanteur mexicain, un danseur inca, un peintre sur galet et deuxième chance pour les commerçants, il faut repasser devant leurs stands,

11h30

 

IMG_1322

il est midi les resto et autres gargotes nous proposent des tacos et autres plats certainement épicés, même un peu trop pour nos palais européens, nous prenons des camarons et des beignets de poulet mais « sin chille » sans piment que nous dégustons en marchant et pour faire passer tout cela une « pina cota »  servie dans un ananas,

12h30

IMG_1328

excellent juste un peu d'alcool. La route est sinueuse, donc on ne verra pas si je conduit de travers et puis au bout de 5 km nous nous arrêtons pour finir le repas et faire une sieste obligatoire dans ces pays chauds, enfin pas trop, plus souvent 20/25° pour un mois de novembre c'est bien. Retour à Ensenada , Walmart, pour les toilettes et sur le parking ... mon camion !!! enfin son frère, même origine expompier, ce sont des bretons avec 2 enfants, nous discutons et décidons de nous retrouver au port pour y dormir toujours sur le parking. Un CC comme le notre, des Allemands, nous leurs indiquons le camping introuvable en direction de Bufadora, tout par geste et onomatopée bon voyage.

Nous invitons Fabrice et Marie a visiter notre CC et discutons de nos projets, je constate que leur CC est très gros pour l'Amérique, notre choix a été le bon pour nous, mais il me fait rêver, il est 4x4 donc un peut haut, mais très bien pour un voyage de tes long court. Ils sont obligés d'écourter le leur, deux problèmes mécaniques ayant rogner leur budget, ils reviendront en AM SUD une autre fois, dommage, nous pensons les retrouver un peu plus loin.

Le lendemain vidange du CC, déjà 10 000 km ,depuis le départ de Vancouver, et en route vers les baleines, la route est triste, la végétation est grillée par un été torride, de temps a autre une zone de verdure potagere, 

IMG_1329

quelques montagnes viennent égayer le parcours, la Baja Californienne est une zone de montagnes de 50km de large sur 2000 de long, de chaque coté l'océan avec des villages perdus comme celui ou nous allons dormir.

IMG_1344

Un détour de 30km, et nous sommes au dessus d'une falaise,

IMG_1330

 

seuls au monde ou presque, sur la piste a 30m derrière nous des voitures passent sans arrêt, c'est a dire toutes les quinze minutes environ ,pourvu que cela ne dure pas toute la nuit, mais comme au Canada je pense que cela va cesser, une nuit bercée par les vagues c'est très agréable.

Et bien la nuit a été calme jusqu'à 5h ou le balais des voiture a repris, petit dej à 6h 30, depuis la falaise je vois une demi douzaine de bateaux de pèche qui lèvent des cassiers, je décide de voir plus loin ou est le port, bizarre ce port ,il est sur la falaise, les barques sont rangées sur des remorques qui permettent, grace à une pente très raide, d'atteindre l'océan,

IMG_1334

déjà certain rentre et je veux voir leurs prises, ce sont des langoustes,

IMG_1342

bien sur je veux en acheter une... le pécheur m'envoie vers le mareyeur qui me dit de voir à Ensenada, c'est de la que nous venons lui fais-je comprendre ! mais non il ne veux pas, je suis frustré, je pense que plus loin ce sera plus facile.

La route

IMG_1350

nous même à une petite ville Cabot San Quintin, je décide de prendre une piste sur 30km pour rejoindre l'océan et un port à langoustes... en arrivant à la plage un écart sur le bord du chemin me fait m'enliser dans le sable mou, heureusement un 4x4 me tire d'affaire je reste sur le chemin et me gare 200m plus loin a coté d'autres véhicules, la plage est faite de galets et sable, c'est stable bon coin avec vue depuis la salle à manger, sans langoustes le repas, il n'y a pas de port, ici les gens vivent de la « cueillette » des galets, une vingtaine de personnes, surtout des femmes, courbées ou accroupies ramassent inlassablement ces pierres polies par le ressac, qu'ils trient par taille, déjà de nombreux sac sont prêts.

 

IMG_1351

 

Il ne nous reste plus que30km de piste en tôle ondulée a faire pour digérer le repas, mauvaise pioche pour un port qui n'existait pas...
le gardien de la plage de galets

IMG_1359


Nuit à El Rosario ,Wifi faible, demain Los Angeles, enfin Baya de Los Angeles.

 

 

 

 

Posté par ANDJACK à 05:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 novembre 2017

San felipe et Ensenada

San felipe

 

Nous décidons de passer quelques jours au calme, San Felipe à 150km sur la cote du golfe de Californie nous attire, la route est belle, au loin un lac de sel

IMG_1175

 

en deux heures nous sommes en ville, bourgade serait mieux,quel accueil,

IMG_1178

. Nous cherchons le camping qui nous convient, il est à 30m de la plage, le sol est sablonneux et ne veut que nous attraper pour voir à quoi ressemble notre pelle de désensablage, je résiste et gagne la première manche... ici l'eau n'est pas potable, nous vivrons sur nos réserves, 50l et un bidon d'un galon (3,78l) pour la boisson cela suffira pour la cuisine , la douche est à 100m près des toilettes. Détente et blog,

IMG_1180

j'ai pris beaucoup de retard depuis un mois, une des jeunes patronnes20/25 ans qui a quelque notion de français nous emmène au super marché Calimax. Nous découvrons que la ville est toute en longueur

IMG_1205

 

 

, au moins 10km le long de la plage, retour au camping et un peu de « rien faire »

Le lendemain nous visitons la ville, bien délabrée,

 

IMG_1203

sortie de la rue principale ou se situent les hôtels et resto, mais l'ambiance y est chaleureuse. Cette semaine il y a un festival de musique, fête de la crevette « camaron », nous l'avons entendu depuis le camping, nous nous baladons dans les stands

IMG_1211

IMG_1212_nouvo

de souvenirs et resto installés sur la digue qui longe la mer, il est midi nous achetons des Camerons sans chili et rentrons les manger au camping... voilà 4 jours sympa avec la lune sur la mer chaque soir. et au loin la musique

IMG_1193

 

 

 

 

Posté par ANDJACK à 18:52 - Commentaires [1] - Permalien [#]

08 novembre 2017

en partance pour le Mexique

Mardi 31 octobre

La route semble longue dans la traversée du désert, et sous la brume avec 20° pourtant, la montagne est là, nous grimpons à plus de 1500m.

La végétation, quand elle existe, est grillée par l’été, nous sommes dans une réserve indienne,Santa RosaIMG_1131

IMG_1117

 

Pas fous les américains ils les ont parqué dans les terres les plus pauvres,

IMG_1140

pourtant une ville immense et superbe a poussé ici Desert Palm

IMG_1137

350 jours de soleil par an, les retraités ne se sont pas trompés, ici 51000 habitants, beaucoup d'artistes y vivent (dont Polnareff et sa famille) la vallée au pied de la montagne nous annonce déjà les grandes lignes droites.

 

Notre but est Desert Shores sur le lake Salton Sea, une véritable mer intérieure légèrement salée (j'ai goutté ) au final la ville est un village sans rien, à peine un store et de très petites maisons plates sûrement à cause du vent sur fond de montagne aride .

IMG_1155

Qui sont les habitants nous ne savons pas, deux seulement sont passés près de notre CC et encore assez loin, ne nous permettant pas de voir si ils étaient indiens, nous nous garons près de la plage sur un terrain vague qui est à vendre, pas pour nous ! La nuit s’annonce calme.

Mercredi 1 novembre

le Mexique nous tent les bras

Oui calme et ce matin lever de soleil sur le lac avec les palmiers en premier plan,

IMG_1145

je vais sur la plage, elle est constituée de coquillages séchés d'à peine 1 cm, sur une épaisseur de 20/25 cm,

IMG_1151

 

 

 

mes pieds s'enfoncent et mes chaussures sont vite pleines et ça pique...

je vois un vol de pélicans, un héron et des mouettes avec le soleil qui monte dans le ciel,

marre des coins fabuleux !! en fait pas du tout , depuis notre départ nous n'avons eu que 8 jours de pluie dont 5 au Québec, heureusement il y a eu de la brume au nord et les 3 derniers jours n'étaient pas très lumineux, sinon nous aurions oublié a quoi ressemblait le mauvais temps .

Aujourd'hui direction la frontière, dernière nuit au USA, en route.

Route à 4/5 voies avec de la circulation, toutes en direction du Mexique, nous essayons une route parallèle, à droite désert à gauche cultures intensives,

IMG_1159IMG_1160

et même chose beaucoup de monde, arrêt à une station service, le diesel est à 3 $ le gallon (3,78litres) ailleurs il est 30 centimes plus cher, nous arrivons à El Centro, ville frontalière, camping Walmart, pas d’angoisse pour la douane on verra bien ...10mn, 1h, 5h, en attendant Jacqueline apprend quelques mots d'espagnol et je prévois la route, prochain camping Mexicali à moins de 100km, le jour se lève, le ciel est rougeoyant, le paysage est typique, des maisons, des bâtiments industriels, la ville quoi, c'est moins beau que la veille.

Nous arrivons à la douane après 20mn de route, pas d’attente, à 9h45 direct Mexique, pas de douane US, le premier douanier contrôle les papiers et monte dans le CC une mn en tout, puis nous envoie au bureau de l’émigration, là 4 personnes font la queue, nous nous asseyons .

C'est notre tour, un canadien est entré derrière nous, il nous dit qu'il peut nous aider, mais le douanier parle un peu français, il en est très fier, nous remplissons les papiers, ils tamponne les passeports, un reçu pour les 60 dollars et c'est finit...1h 30 dont 30mn d'attente

On reprend la route, au revoir les Etats Unis, c'était très bien, bonjour le Mexique, deja les lignes droitesIMG_1172

quel accueil!!!

IMG_1178 2nous retrouvons qques similitudes avec le Maroc, ce n'est plus propre, il y a plein de petites boutiques ou plutôt stands sur les bords de la route, ils vendent de tout, à manger, des vêtements et beaucoup de fleurs car c'est la période de la fête des morts (très importante pour eux).

IMG_1171

et les déserts de sel

IMG_1175 2

direction San Philipe

 

Posté par ANDJACK à 20:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Monterey Hollywood

Lundi 23 octobre
Monterey
Départ par la côte avec ses arrêts pour voir le Pacifique se briser sur les rochers.IMG_0368IMG_0376nous   passons à Mos Land Ing voir les phoques sur la plage près du port

IMG_0378

ils sont toujours là mais seulement un centaine, soit moitie moins que le mois dernier.

ici on prépare halloween partout

IMG_0369IMG_0381
Nous sommes à Monterey vers 15h, trouver le camping à 5km du centre ne prend pas longtemps. Notre premier but le sanctuaire des papillons monarches,

 

IMG_0388

 

 

 

le mois dernier ils n’étaient pas encore arrivés et bien là pas beaucoup plus, un groupe d'une dizaine,

IMG_0747

un autre de 3, quelques isolés, pas notre truc les papillons... tant pis on les boudera jusqu'au Mexique au prochain sanctuaire ; direction le port « Fischerman Warf »
 pour s'inscrire à la « sortie baleines » le prix nous convient rendez vous à 10h demain matin, il est 17h ,camping, détente, repas, nuit.
mardi 24 octobre
Rien fait jusqu'à l'heure du bateau
il est grand

IMG_0410

 

IMG_0729

quoi que petit aussi

bon je ne trouve pas la bonne photo

 

 

 

 

 


et peut contenir 30 personnes
nous ne serons que 20 c'est très bien
Nous sommes impatients Luc n'a jamais vu de baleine, et nous on sait que c'est grandiose, un quart d'heure plus tard les premiers souffles et les voilà qui sortent,

IMG_0480

elles montent à la surface pour manger les poisons, souvent des sardines ou anchois, puis elles plongent en sortant la queue

IMG_0658

et ressortent 5 à15 mn plus tard, mais comme il y a plusieurs groupes (elles vivent en familles) nous avons presque un spectacle permanent, et voilà t'y pas qu'un groupe d'une centaine de phoques vient aussi pécher la sardine,

IMG_0587

  la mer bouillonne de leurs ébats, des baleines se mêlent à la pèche sans que personne ne se touche et ça replonge,

IMG_0502

et l’océan redevient calme, pas pour longtemps je vous dis, spectacle permanent pendant environ 3 heures.
Au retour nous faisons halte près d'une nursery de phoques, quelques mères gardent la progéniture,

IMG_0721

 

 

 

  les autres chassent la sardine. Le capitaine nous signale que c'est rare de les voir si près, zut encore une belle expérience. Je passe au bureau  les remercier du spectacle et je file boire une marguarita bien méritée,

IMG_0401

après tant de fatigue de maintenir les yeux ouverts Hi Hi Hi toute les excuses sont bonnes... surtout les miennes, il y avait des plats ummmm je vous dis pas

IMG_0408


Un petit coin au bord des rochers ou la mer se fracasse nous accueille pour le repas, il y a là un pécheur qui ne prend rien, jusqu'à ce qu'il change de méthode, une ligne avec une dizaine d’hameçons que l'on appelle mitraillette, il lance,  au bout de 3 mn ressort 3 poisons, recommence encore 3 et encore cette fois 2 et une algue, se qui fait rire aux éclats sa compagne, il recommence 10 fois et cela marche...les vagues giclent sur la jetée il faut reculer à temps sinon douche salée.

IMG_0762

IMG_0763
 Notre repas terminé nous suivons la côte jusqu'à Carmel, il n'y a pas moins de 5 golfs et autant plus loin, nous savons que la plus belle partie Big Sur est fermée, la route est partie à la mer  donc nous faisons le tour par la vallée de Carmel, très beau, très riche, les maisons sont immenses,  on y cultive la vigne.
Plus loin nous regagnons la côte avec ses vergers très grands,

IMG_0884

c'est la période des fraises 30 ou 40 personnes en ligne suivent un tracteur avec un large support face aux travailleurs,

IMG_0889

ceux ci déposent leur caisse de cueillette sur un tapis roulant qui stocke le tout dans une remorque, c'est spectaculaire .
Nous passons à Cambria voir le festival des épouvantails toujours aussi beau,

 

 

 

IMG_0787

IMG_0795

 

nous allons dormir à Cayucos, la bibliothèque nous y attend, ou pas, on y va,  petit tour sur la plage, il fait deja nuit, repas et dodo
 mercredi 25 octobre
Journée route avec arrêt dans un magasin spécialisé, bottes en cuir, et quelles bottes !!!

IMG_0862


 ceintures, et surtout chapeaux, Luc en veux un, mais un vrai, un authentique, snob va !
Petit tour sur un marché fermier achat de quelques tomates et de raisin pour la cantine.
Le soir Walmart, grand parking, vous voyez,ce n'est pas toujours face à l'Océan ou dans un coin idilique, mais c'est près d'un resto genre fas food ou nous allons manger, dans la sale une dizaine de télé retransmet le match de Base-ball, sûrement du siècle, vu l'engouement, résultat : une des deux équipes a gagné
jeudi 26 octobre
Encore route sur la cote avec vue sur les plate formes pétrolières,

IMG_0872
Ventura, Santa Barbara, Malibu juste une plage avec les cabanes des sauveteurs comme à la télé,

IMG_0890IMG_0894

mais pas d'alerte, la plage est deserte, et enfin Santa Monica pour la nuit, super marcher, ici les gens n'aiment pas que l'on dorme le long du trottoirs ou sur les parkings,c'est chez eux !!!!
« Pendant que j’écris un écureuil vient à passer sur le mur à 1m, je sors avec une tranche de pain que je lui dépose en petits morceaux, il revient et casse la croûte j'appelle Jacqueline et nous contemplons le spectacle, le monde est merveilleux !!».

IMG_0900


Vendredi27 octobre
Los Angeles, pour commencer les lettres Hollywood,

IMG_0906

pour cela il faut monter à l'Observatoire,

IMG_0911

là ou fut tourné « La fureur de vivre » avec James Dean,  la vue sur Los Angeles est belle, à condition que la brume ou pollution se lève, ce ne sera pas pour nous.

IMG_0913
Donc nous nous tournons vers les lettres, endroit mythique, vu la foule présente, un vendredi fin d'octobre, Luc est ravi,  et là le plus dur...trouver un petit coin pour manger en ville et près d'Hollywood boulevard (notre prochaine destination) nous dégottont une place un peu en pente pour nous accueillir,  2 h gratuit  rare ici...
Nous nous approchons du notre but visé, parking payant le long du trottoir,  200m à pieds, rapidement  parmi la foule, nous voyons défiler sous nos pieds les Étoiles des artistes,

IMG_0935IMG_0954

même quelques Français, passage à Hollywoodland magasin de souvenirs,

IMG_0928IMG_0398IMG_0926

on achète quelques oscars souvenirs, et nous arrivons enfin devant le théâtre chinois

IMG_0930

les empreintes de célébrités n'ayant pas hésité à mettre les mains dans le béton pour l’éternité (pas sur)  en tous cas sur nos photo .

IMG_0939

IMG_0941


 Direction  chez Lisa, nous arrivons vers 17h 30, elle a préparé une pizza , merci,  nous ne resterons pas à discuter très tard , je suis vanné, la chaleur et les tours en ville avec beaucoup de circulation m'ont  anéanti.
Samedi 28 octobre
Repos, rangement, courses à Chinatown, Lisa est enchantée des tarifs, de la fraîcheur et de la diversité des produits, le soir, repas champêtre  à une de fête de quartier, c'est léger et gratuit, plein de gens à rencontrer si on parle anglais comme Luc, mais ambiance sympa, en sortant il fait nuit, nous faisons un tour dans les rues ou les maisons sont décorées pour Halloween . Ici les gens jouent le jeu, nous rencontrons un sculpteur sur courge de son jardin qui travaille tard, c'est dans 3 jours.IMG_1003

IMG_0975

IMG_0987

IMG_0988

 

IMG_1012

Retour pour déguster un smothie au durian  et dodo

dimanche 29 octobre
Nous partons de chez Lisa pour un camping à Long Beach pas très loin de l 'aéroport, Luc décolle demain à 19h, un petit tour en ville,, préparation de la valise et plein de souvenirs.
 Lundi 30 octobre
Balade sur le port, derniers achats souvenirs, casse croûte et direction l’aéroport à 60kmde ville, deux heures. Nous déposons Luc à 16h et nous nous sauvons le cœur triste...nous quittons la ville, et à 150km nous nous arrêtons à Tustin
sur un parking, pas trop rassurés, c'est interdit
 Luc est dans l'avion nous en partance pour le Mexique à  plus...

 

 

 

 

Posté par ANDJACK à 18:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]